La rentrée des barbar(ism)es

speakons-v3_0Chaque rentrée amène son lot de grincements de dents : dans les écoles, les bureaux, les ateliers… et dans mes oreilles, quand j’entends les nouveaux anglicismes, mâtinés de barbarismes, employés dans les médias. Jeudi dernier, rien qu’en une heure, j’en ai entendu deux qui ont saboté ma rentrée : « smartainment » et « ever ».

Commençons par « smartainment », contraction de « smart » (intelligent, élégant) et « entertainement » (divertissement), ou comment faire du divertissement dont les CSP+ peuvent parler sans avoir honte. Fini le divertissement populaire : il faut que l’élite de la nation puisse se lâcher devant sa télévision sans se départir de son prestige, et tant pis si c’est devant les mêmes programmes que la ménagère de moins de 50 ans. Qui dit changement de chaîne, dit changement de standing.

Évoquons ensuite « ever ». En anglais, on utilise, entre autres, ce mot pour exprimer une notion d’absolu : « the most beautiful man she has ever seen », soit « le plus bel homme qu’elle ait jamais vu ». Je l’ai entendu dans cette acception… mais en plein milieu d’une phrase en français.

Si le premier était clairement revendiqué, je l’ai retrouvé sur des sites spécialisés, le second m’a semblé involontaire, bien que résultant sans doute d’un snobisme anglomaniaque en vogue dans ces milieux. Mais dans les deux cas, il va sans dire que mon sang n’a fait qu’un tour et a renforcé mon aversion pour la télévision et ses grosses légumes…

This entry was posted in Non classé and tagged anglais, anglicism, anglicisme, Anglizismus, barbarism, barbarisme, Barbarismus, Englisch, English, Fernsehen, Media, médias, télévision. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *