Le petit frère négligé

brevet-des-colleges-annoncee-2-aa3En France, quand on parle d’examens, on pense avant tout au bac. Mes derniers articles en sont la preuve, et pas seulement parce que j’ai écrit des livres à ce sujet. C’est une sorte de pilier imaginaire sur lequel reposerait tout le système. Pourtant, il existe un autre diplôme passé par tous les élèves, et qui a lui aussi son importance : le brevet des collèges, aujourd’hui appelé « Diplôme national du brevet ». Si sa valeur sur le marché du travail est aujourd’hui nulle ou presque, et que sa capacité à vérifier l’acquisition du fameux « socle commun de connaissances » est toute relative, il garde une fonction importante : c’est, sauf rare exception, le premier examen qu’on passe « pour de vrai ». Notamment grâce à l’oral d’histoire des arts, qui donne une première expérience de l’examen oral. Jadis, on arrivait généralement à l’oral de français en 1ère sans aucune expérience en la matière, avec les risques de peur, voire de panique, que l’inexpérience peut engendrer. Je peux en témoigner, pour avoir vécu cette situation et lamentablement échoué…

Bref, si le bac reste l’examen incontournable, pour des raisons discutables, le brevet ne doit pas être négligé. Croisons donc les doigts pour les élèves qui le passent cette semaine.

This entry was posted in Autour des langues and tagged bac, baccalauréat, brevet, brevet des collèges, entraînement, exam, examen, Prüfung, training, Übung. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *